Séries 80 : entre nostalgie et amnésie

Magnum ! (cri de joie intérieur – je suis dans un lieu public).

Impossible de résister, j’ai adoré cette série dans les années 80. Je suis impatiente de retrouver ses héros : Thomas Magnum, Higgins, Zeus et Apollon, Terry, Rick, la Ferrari, Hawaii, le générique !

J’aurais dû me contenter du générique sur Youtube

Je redécouvre la saison 1 entre euphorie et nostalgie :

#enmodegroupie

  • Haannn, il est trop trop beau !
  • Quand même, la moustache, ça ne va qu’à lui.
  • Quand même, les poils sur le torse, ça ne va qu’à lui.
  • C’était l’homme de ma vie et il ne l’a jamais su…

#jaimetropleschiens

  • Haannn, Zeus et Apollon !
  • Je veux un Dobermann ♥

Puis, après plusieurs épisodes, le constat est sans appel : la nostalgie entraîne l’amnésie :

#enmodeconsternee

  • Ça tourne en boucle.
  • Il lui arrive toujours la même chose : une cliente (péroxydée et permanentée – vive les années 80) est poursuivie par des méchants. Elle va faire appel à ses services, ils vont tomber amoureux, elle finira par s’en aller. Entre les deux, courses poursuites avec la Ferrari de Robin Masters (aussi invisible que Charlie dans Drôles de Dames) et avec l’hélico de Terry. Voilà. C’est tout. Ah, et jeu du chat et de la souris avec Higgins et les chiens pour le côté comique. Dans TOUS les épisodes. TOUS !
  • Heureusement, les scénaristes ont pris leur retraite.

Je te le redis : j’aurais dû me contenter du générique sur Youtube… Mais ça m’a fait plaisir de revoir deux/trois épisodes (tout ça ne valait quand même pas un coffret entier, même d’occasion).

Les séries des années 80 étaient distrayantes. Mais les productions d’aujourd’hui sont quand même d’un autre niveau !

Publicités

10 commentaires sur “Séries 80 : entre nostalgie et amnésie

    1. Jamais pu voir Blue Blood depuis le début, donc je ne me suis pas intéressée à la série, malgré la présence de Tom Selleck (qui vieillit vachement bien au demeurant).

      J'aime

    1. J’ai vraiment adoré revoir quelques épisodes parce que les personnages étaient vraiment sympathiques. Mais la saison entière, c’était laborieux… Ennuyeux même dès le milieu. J’avais eu la même impression en revoyant Supercopter. Un épisode ou deux : OK, pour l’instant nostalgie. Au delà, tu t’ennuies et tu te rends compte que le seul truc qui te fais encore kiffer, c’est le générique.

      J'aime

  1. Je pense que j’étais trop jeune pour fantasmer sur sa moustache et ses marcels :p
    Moi, j’aime bien ces séries des années 80 mais il y en a une qu’ils n’ont jamais rediffusé : Chips. J’adorais regarder ces deux policiers motards les après-midis de vacances ^^

    J'aime

    1. Oh tu devrais en trouver des épisodes sur Youtube ! Et t’ennuyer fermement à regarder Poncherello faire des tours d’autoroute du début à la fin 😉

      J'aime

    1. Un parfait exemple : la série Battlestar Galactica. Je l’ai adorée dans les années 80. Mais la suite qui en a été faite en 2004 a provoqué chez moi un éventail d’émotions que je n’ai pas ressenties dans la version initiale. Distraction vs émotions finalement… La 1ère est un bon souvenir, la 2ème une série marquante. Et cela n’a rien à voir avec la qualité des effets spéciaux mais tout à voir avec la qualité du scénario.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s